Actualités

Antipsychotique : l’ANSM alerte sur des notices incomplètes

Médicaments
L’Agence nationale de Sécurité du Médicament (ANSM) informe patients et professionnels de santé de l’absence d’informations importantes sur la notice de l’antipsychotique  Tercian®. Ainsi, des effets secondaires potentiellement graves ne sont tout simplement pas mentionnés !

Le médicament Tercian® (cyamémazine) est indiqué chez l’adulte dans le traitement des états psychotiques, de l’anxiété et des formes sévères de dépression en association avec un antidépresseur. Il est également indiqué chez l’enfant à partir de 3 ans dans les troubles graves du comportement avec agitation et agressivité.

Problème, en décembre 2016, le laboratoire Sanofi – qui commercialise le produit - a signalé à l’ANSM un défaut de qualité concernant les notices de l’ensemble de ces spécialités. En fait, des informations de la rubrique « précaution d’emploi, mises en garde spéciales » n’apparaissent pas.

L’information manquante porte sur la « nécessité d’informer immédiatement » un médecin en cas de constipation prolongée, de ballonnements ou de douleurs. En effet, ce médicament peut provoquer, dans de très rares cas, « un arrêt du transit (occlusion intestinale) ou une inflammation très grave de l’intestin pouvant aller jusqu’à la destruction des cellules (nécrose). » Si vous êtes sujet à certains de ces effets, n’hésitez pas à en parler avec votre médecin traitant.

« Il ne s’agit pas de nouveaux effets indésirables », conclut l’ANSM. « Les boîtes contenant les nouvelles notices seront progressivement mises sur le marché à partir du mois de février 2017. »