Actualités

Cancer colorectal : comment va la France ?

Cancérologie

Comme chaque année, l’opération Mars Bleu donne l’occasion d’en savoir plus sur le cancer du côlon. Combien de nouveaux cas sont diagnostiqués chaque année en France ? Combien de victimes fait cette tumeur, connue pour être la plus mortelle après celle du poumon ?


Troisième cancer le plus fréquent après la prostate et le sein, la tumeur colorectale est à l’origine de 42 000 nouveaux cas chaque année à travers l’Hexagone. Et au total 17 500 patients perdent la vie des suites de cette maladie. Des données 5 fois supérieures au nombre de décès rapporté sur les routes.


Quelle population à risque ?


Dans 9 cas sur 10, le cancer colorectal touche un patient de plus de 50 ans. L’incidence augmente avec l’âge. Ainsi, cette tumeur devient la première cause de mortalité par cancer chez les plus de 85 ans. Quid des différences entre les sexes ? Chez les femmes, l’âge moyen de diagnostic est de 73 ans, et de 70 ans chez les hommes. Chaque année, 23 226 hommes et 18 926 femmes apprennent leur maladie.


Une maladie connue qui inquiète peu


Chez les plus de 50 ans, le niveau de connaissance de maladie est élevé. La plupart des sondés (95%) lors de l’enquête* CNP-HGE et Opinion Way sait que le cancer colorectal fait partie des 3 cancers les plus fréquents. Et qu’en est-il du degré de crainte ? Au total, cette maladie ne suscite de l’inquiétude que chez 9% des personnes interrogées. Et plus de la moitié (54%) ne se considère pas comme sujet à risque. Comment l’expliquer ? L’apparition tardive et silencieuse des premiers symptômes limite le caractère anxiogène de la maladie. Par ailleurs, un manque de sensibilisation sur les facteurs de risque accroît ce manque de considération.


*Enquête réalisée auprès de 1 002 personnes âgées de 50 ans et plus, interrogées par internet du 17 au 23 novembre 2015.