Actualités

Cancer du sein : contre la récidive, faites du sport !

Cancérologie

Chez une patiente ayant souffert d’un cancer du sein, l’exercice physique et la perte de poids figurent parmi les deux mesures phares pour diminuer le risque de rechute et de décès. Selon un travail canadien, le fait de se bouger arrive en première position des bonnes résolutions.


Une méta-analyse réalisée par l’équipe du Dr Ellen Warner du Sunnybrook Health Sciences Centre (Toronto) met en avant les bienfaits de l’exercice physique afin de prévenir le risque de récidive du cancer du sein. Mais aussi la mortalité. Les scientifiques ont passé au crible l’ensemble des mesures préventives : activité physique, régime alimentaire, abstinence au tabac et à l’alcool.


« Parmi l’ensemble des comportements sains pour la santé, l’activité physique semble être le plus performant chez les femmes ayant eu un cancer du sein », explique le Dr Warner. Elle précise par ailleurs que la prise de poids représente un facteur de risque élevé de récidive et de décès. « Nous devons informer nos patientes sur la nécessité de préserver leur poids ».


Informer les professionnels de santé sur les bienfaits du sport


Concernant le tabac, il n’existe pas à l’heure actuelle de consensus scientifique pour confirmer son rôle dans la survenue de récidive. En revanche, comme l’indique l’auteur, « les effets de la cigarette sont tellement délétères au niveau de tout l’organisme, qu’il est bien entendu recommandé de ne pas fumer ». Logique ! Et pour l’alcool, l’auteur estime que réduire sa consommation à un verre par jour maximum permet de diminuer le risque de récidive.


Mais ce travail met surtout en avant les bénéfices de l’activité physique. Seulement pour l’auteur, il faut absolument sensibiliser à la fois les médecins et les patientes. « Après le diagnostic d’un cancer du sein », explique Ellen Warner, « il est commun que les femmes abaissent leur niveau d’activité physique. C’est pourquoi il est important de faire la promotion du sport auprès des professionnels de santé afin qu’ils encouragent leurs patientes à pratiquer une activité physique ».