Actualités

Diabète de type 2 : de l’intérêt de maintenir un poids constant

diabète
Les programme de prévention du diabète de type 2 s’adressent généralement aux personnes à risque. Et notamment aux obèses. Or cibler toute la population adulte en lui conseillant de maintenir un poids stable ne serait-il pas une stratégie plus efficace pour lutter contre cette maladie ? Une équipe de scientifiques suédois et britanniques a mené une étude pour répondre à cette question.
Des chercheurs des universités de Cambridge (Royaume-Uni) et Umea (Suède) ont émis l’hypothèse que la prévention du diabète de type 2 serait plus efficace si elle s’adressait à tous. Et non pas seulement, comme c’est actuellement le cas, aux personnes ayant un facteur de risque.
Les scientifiques ont suivi 33 184 personnes âgées de 30 à 60 ans. Chacune avait bénéficié de deux examens de santé à 10 ans d’intervalle entre 1990 et 2013. Pendant cette période, 1 087 individus suivis ont développé un diabète de type 2, soit 3,3% de l’ensemble des participants. En outre, 17 876, soit 53,9%, ont pris au moins 3 kilos, soit un point d’indice de masse corporelle (IMC). Enfin, 12 020 personnes, soit 36,2%, ont maintenu un poids stable.
Réduire le nombre de cas de diabète
D’après les calculs des chercheurs, « si tous ceux qui ont pris du poids avaient maintenu un IMC stable, un cas de diabète sur 5 aurait pu être évité ». En comparaison, et d’après de précédentes études, « si tous les patients à risque de diabète avaient été intégrés dans un programme de prévention, seulement un cas de diabète sur 10 aurait été évité ».
En conclusion, « les stratégies de prévention qui ciblent la population générale en conseillant de maintenir un poids stable à l’âge adulte pourrait être deux fois plus efficace que les programmes de prévention destinés aux personnes obèses ».