Actualités

Grossesse : du calcium pour prévenir le diabète gestationnel

Grossesse / accouchement
Le calcium est le minéral le plus abondant dans l’organisme. Pendant la grossesse, sa consommation est essentielle pour assurer une bonne construction du squelette de bébé et préserver celui de sa maman. Une récente étude américaine va plus loin. Selon des chercheurs de Harvard, le calcium réduirait le risque de diabète gestationnel.
Le calcium contribue principalement à la formation et à la solidité des os et des dents. Mais il intervient également dans de multiples fonctions comme la coagulation sanguine, la contraction musculaire, la conduction nerveuse…
Les principaux pourvoyeurs de calcium restent les produits laitiers. Certains légumes-feuilles et les choux, les fruits secs et quelques poissons en sont aussi des sources complémentaires
En cas de grossesse, plusieurs travaux ont déjà montré l’intérêt du calcium pour contrôler la tension artérielle et prévenir l’hypertension.
Jusqu’ici, aucune étude ne s’était intéressée au lien entre l’apport en calcium et le fait de développer un diabète gestationnel. « Jusqu’ici » car c’est désormais chose faite. Une équipe américaine s’est en effet sérieusement penchée sur la question.
Le diabète gestationnel, c’est quoi ?
Le diabète gestationnel, c’est en fait un trouble de la tolérance glucidique, diagnostiqué pour la première fois pendant la grossesse. Il conduit à une hyperglycémie. Pour l’enfant à naître, la principale complication est ce que les spécialistes appellent la macrosomie. Comprenez par là un poids de naissance supérieur à 4kg. A plus long terme, cette affection expose la maman à un risque de diabète de type 2.
Pour étudier un éventuel lien entre consommation de calcium et diabète gestationnel, les chercheurs ont recruté 3 414 femmes en début de grossesse. Aucune ne présentait d’antécédents (personnels ou familiaux) de diabète gestationnel. Ils ont par ailleurs épluché leurs menus, et plus précisément ils se sont attachés à observer leur consommation de produits laitiers (entiers ou faibles en matières grasses), de céréales complètes et de poissons.
1200 mg par jour…
Au cours du suivi, 169 cas de diabète gestationnel ont été recensés. Selon les chercheurs, « une consommation périnatale de plus de 795mg de calcium par jour est associée à un risque inférieur de 42% de présenter un diabète gestationnel (et ce comparé à celles qui en consommaient moins – ndlr) ». Un résultat d’autant plus probant chez celles qui avaient consommé des produits laitiers allégés en matières grasses et des céréales complètes.
Les femmes touchées par cette forme de diabète semblaient en outre particulièrement carencées.
Pour expliquer cette association entre la diminution du risque de diabète et la consommation de calcium alimentaire, les chercheurs avancent le fait que « la régulation du calcium intracellulaire est impliquée à la fois dans la sensibilité et la libération de l’insuline, l’hormone qui contrôle la glycémie, ainsi que dans la maîtrise de l’appétit et la consommation de graisses associée. »