Actualités

Hépatite B : lutter contre la pénurie de vaccins

hépatites

Depuis le mois de janvier 2017, la France, comme de nombreux pays au niveau international, est confrontée à des tensions d’approvisionnement en vaccins contre l’hépatite B destinés aux adultes. Une situation mise en lumière par plusieurs associations de patients. En réponse, le Haut conseil de la santé publique (HCSP) a publié un avis définissant les populations prioritaires à vacciner.


Le 15 février dernier, la Fédération Nationale d’Aide aux Insuffisants Rénaux (FNAIR) a écrit au ministère en charge de la Santé pour l’alerter de l’actuelle pénurie de vaccins contre l’hépatite B.


Rappelons que ce vaccin est indispensable chez les insuffisants rénaux, en particulier chez les hémodialysés en attente de greffe rénale.


En réponse, dans un avis, publié le 3 mars dernier, le HCSP explique que « la distribution des vaccins destinés aux adultes a été réservée aux établissements de santé. Ils peuvent être dispensés aux patients non-hospitalisés prioritaires, sur prescription médicale ».


Qui sont les populations prioritaires ?


Concernant les populations prioritaires, il s’agit notamment « des professionnels soumis à la vaccination obligatoire (notamment les professionnels de santé), des patients en attente de greffe, des patients dialysés ou présentant une insuffisance rénale chronique ».


Aujourd’hui, l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) et la Direction générale de la Santé (DGS) affirment avoir obtenu « la mise en place des solutions alternatives permettant de garantir l’approvisionnement pour les mois à venir et permettre aux personnes qui le nécessitent de se faire vacciner ».


Les patients en insuffisance rénale concernés par les ruptures d’approvisionnement du vaccin contre l’hépatite B sont invités à faire connaître leur situation en contactant directement la FNAIR (contact@fnair.asso.fr) ou par le biais de l’observatoire mis en place par SOS Hépatite.