Actualités

Menus-Santé : la cocotte, saveurs et parfums

Nutrition

La cocotte a traversé les générations, au point de devenir aujourd’hui, un produit très tendance de nos cuisines. Idéale pour sublimer les saveurs, elle permet aussi aux aliments de conserver un maximum de vitamines et de minéraux, sans ajout de matières grasses. Illustration avec ce ‘menu cocotte’ spécialement co(n)cocté par nos chefs-santé sur www.ma-cuisine-ma-sante.fr.


Les cocottes permettent une cuisson à l’étouffée. Autrement dit, l’aliment mijote dans son propre jus et dans sa vapeur, laquelle ne peut s’échapper dans l’air à cause du couvercle. Les micronutriments ont donc tendance à rester emprisonnés en son sein. Ce type de cuisson s’effectue généralement à basse température, que ce soit au four ou sur le feu, mais toujours dans une cocotte fermée, en fonte par exemple.


Pour sa cocotte de poulet basquaise, le chef Paul Blouet propose ainsi une cuisson de 50 minutes. Persil, romarin et laurier parfumeront au passage, toute la maison. Un poisson tel que le cabillaud apprécie également la cuisson à la cocotte, comme le montre le Dr Laurence Benedetti, qui y a ajouté des poivrons. Sa chair restera parfaitement moelleuse et onctueuse.


La version individuelle


Faute de cocotte en fonte, vous pouvez également profiter des bienfaits de ce type de cuisson dans des versions « mini ». Il en existe même en silicone, bien plus légères et pratiques à manipuler. Vous pourrez ainsi tenter des mini-cocottes de saumon au fenouil et aux carottes. Ou pour le dessert, des mini-cocottes bananes et ananas flambés au rhum. Chaque convive aura sa mini-cocotte et pourra profiter de l’explosion de parfums lorsqu’il soulèvera son couvercle…


RECETTES DE LA SEMAINE


Petit Déjeuner



  • Thé citron

  • Deux tranches de pain complet avec une lichette de beurre

  • Smoothie soyeux de Laurence Benedetti


Déjeuner



Goûter



  • Picorette d’abricots secs


Dîner