Actualités

Sous l’effet du cannabis, une rétine plus lente ?

Toxicologie / addictions
La consommation régulière de cannabis entraînerait un retard au niveau du fonctionnement de la rétine. C’est en effet ce qu’ont montré des chercheurs français au terme d’un travail conduit auprès de 52 volontaires. L’enjeu est désormais d’évaluer les potentielles conséquences dans la vie quotidienne. Au volant, par exemple…
Le Pr Raymund Schawn, le Dr Vincent Laprévote et le Dr Thomas Schwitzer (CHRU de Nancy et Centre psychothérapeutique de Nancy) travaillent sur le programme CAUSA MAP qui étudie les effets du cannabis sur le cerveau humain.
Déterminer les impacts sur la vie quotidienne
D’après un travail récent qu’ils viennent de publier, cette substance interférerait en tout cas sur le fonctionnement de l’œil. Pour le savoir, ils ont réalisé une étude préliminaire auprès de 52 volontaires : 28 usagers réguliers et 24, non consommateurs. Une première pour une étude de ce type, chez l’homme.
Les résultats montrent que les yeux d’un consommateur régulier de cannabis ont un important retard dans leur réponse à un signal lumineux. « Ce résultat est interprété comme une altération dans la communication entre les cellules nerveuses de la rétine sous l’influence du cannabis », soulignent les auteurs. Lesquels poursuivent leurs explorations pour estimer les conséquences de ce retard sur l’ensemble de la fonction visuelle. Ne serait-ce que pour déterminer les éventuels impacts sur des actes de la vie quotidienne, comme la conduite automobile.