Actualités

Tabac, recul des ventes en 2016

Triplement du remboursement des substituts nicotiniques, mise en place du pictogramme « femme enceinte » sur les paquets de cigarettes, interdiction de fumer dans les aires de jeux pour enfants ou encore création d’un fonds de prévention du tabagisme… Les mesures anti-tabac introduites en France depuis 2012 semblent porter leurs fruits. Pour preuve, les ventes de cigarettes marquent un net recul en 2016.
Les ventes du tabac en France baissent significativement. C’est en tout cas ce que soulignent les chiffres pour décembre 2016, publiés ce 27 janvier par l’observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT). « Confirmant ainsi l’efficacité des mesures mises en place par le Gouvernement », souligne le ministère en charge de la santé.
Par rapport à décembre 2015 :


les ventes de cigarettes ont reculé de 14,3% et celles de tabac à rouler de 6,9% ;
les ventes de traitements d’aide au sevrage ont augmenté de 13%, avec une nette progression de la vente de timbres transdermiques (patchs) (+ 49%) ;
l’effet de l’opération Moi(s) sans tabac sur les appels à Tabac info service est sans conteste : + 57% d’appels et + 32% d’appels traités par les tabacologues.

« Sur l’ensemble de l’année 2016, le volume des ventes de cigarettes a reculé de 1,6% par rapport à l’année 2015 », ajoute le ministère. Lequel croit à une amplification de ces résultats, grâce notamment au paquet neutre, « seul conditionnement disponible depuis le 1er janvier ».
La lutte anti-tabac « doit se poursuivre », estime Marisol Touraine, ministre en charge de la santé. Car avec « plus d’un tiers des Français qui se déclarent fumeurs et près de 80 000 morts par an, la France est (toujours ndlr) malade du tabac ».