A partir de 65 ans, je dois aussi me faire vacciner

Quand on évoque la vaccination, on pense nourrissons, enfants, adolescents. Or les seniors aussi doivent se faire vacciner. Notamment parce qu’ils sont particulièrement vulnérables aux infections et à leurs complications. Ils doivent impérativement faire le point avec leur médecin.

Pourquoi se faire vacciner ? Avec l’âge, le système immunitaire aussi vieillit. Il perd alors ses capacités de défense contre les virus et les bactéries. L’organisme des seniors risque ainsi d’être moins réactif, laissant passer plus facilement les agents pathogènes extérieurs. Voilà pourquoi les personnes de 65 ans et plus doivent elles aussi veiller à se faire vacciner pour rester en bonne santé et se protéger contre de nombreuses maladies infectieuses. D’autant plus que ces infections peuvent provoquer des complications dont le retentissement est particulièrement important chez les personnes âgées. Et l’impact sera encore plus marqué en cas de de maladies chroniques comme le diabète, l’asthme ou l’hypertension artérielle… Grippe, polio, tétanos, zona, affections à pneumocoques… A partir de 65 ans, les autorités de santé recommandent donc un rappel des vaccinations diphtérie, polio, tétanos. Puis un rappel tous les dix ans. Mais ce n’est pas tout. Elles insistent aussi sur la vaccination contre la grippe saisonnière qui est recommandée chaque année dans cette tranche d’âge pour éviter l’infection et les complications liées au virus. Elles recommandent également la vaccination contre le zona. Cette maladie causée par la réactivation du virus de la varicelle et du zona est parfois très douloureuse. Les patients décrivent des symptômes que les spécialistes appellent les névralgies post-zostériennes : ce sont des douleurs neuropathiques qui se manifestent sous la forme de décharges électriques, de picotements, de fourmillements, de sensations de brûlure. La vaccination contre les affections à pneumocoques fait l’objet d’une recommandation particulière chez tous les sujets à risque de présenter cette affection, ce qui est fréquemment le cas à partir de 65 ans. Comme pour l’ensemble de la population, il est vivement conseillé aux personnes de 65 ans et plus d’aborder la question des vaccinations avec leur médecin traitant.

Source :Calendrier des vaccinations et recommandations vaccinales 2018©Destinationsante.com 2018 https://destinationsante.com/le-conseil-scientifique