Comment repérer le comportement de votre ado par rapport à l'alcool ?

Près d'un adolescent de 17 ans sur onze (8,4%) rapporte consommer de l'alcool de façon régulière, contre 12,3% en 2014. Repérer la consommation excessive de son enfant, est une chose. Agir en conséquence en est une autre…

D'une manière générale, " la façon dont les parents découvrent que leur enfant abuse de l'alcool est soit directe (ils le voient de leurs propres yeux), soit indirecte (convocation par la police, récits de camarades…) ", présente le Dr Olivier Phan. Compliqué… La psychologue Valérie Foulonneau insiste toutefois sur le fait que bien souvent, " se rendre compte d'un rapport problématique avec l'alcool est compliqué ", en dehors bien sûr des situations où un parent découvre que son enfant est alcoolisé. Comme c'est le cas pour la cigarette, l'haleine et la consommation exponentielle de bonbons à la menthe constituent autant d'indices à creuser. Interrogez-vous également " s'il demande une bière lors d'un apéritif à la maison, dès 14-15 ans ou plus tôt bien sûr ", poursuit-elle. Accompagnement. Et non, le fait de l'autoriser à consommer, à la maison, dans un cadre festif, ne l'aidera pas à développer une relation saine avec l'alcool. " Avant 16 ans, il est déconseillé de servir de l'alcool aux jeunes ", préconise ainsi de son côté le Dr Phan, sur la base " d'études scientifiques et d'avis d'experts ". Tout l'enjeu réside dans l'accompagnement, entre autorité et bienveillance. N'hésitez pas à parler tôt, dès 11-12 ans, des effets de l'alcool, et de ses dangers. A partir par exemple d'un reportage télévisé ou d'un fait divers. En savoir plus www.alcool-info-service.fr/.

Source : Interview de Valérie Foulonneau, 16 mars 2018 - Enquête ESCAPAD 2017, OFDT - Jeux vidéo, alcool, cannabis, Prévenir et accompagner votre ado, Dr Olivier Phan, Solar Editeur ©Destinationsante.com 2018 https://destinationsante.com/le-conseil-scientifique