${error?if_exists}

Acanthokératodermie

La couche cornée de la peau se développe de façon excessive. L'acanthokératodermie est aussi connue sous le nom d'hyperkératose ou de kératodermie. Elle peut se développer à plusieurs endroits du corps, mais les plus fréquents restent les pieds : formation de cors, durillons, pouvant atteindre plusieurs centimètres de large. Dans certains cas, les douleurs générées par ces épaississements peuvent gêner la marche.
Il existe des formes familiales (donc à transmission génétique) d'acanthokératodermie, qui touchent la paume des mains et des pieds. Cette pathologie est transmise selon le mode autosomique dominant, c'est-à-dire qu'il suffit que l'un des parents soit atteint pour que tous les enfants le soient. Elle débute très tôt chez le jeune enfant et se traduit par des paumes et plantes érythémateuses, avec une peau qui s'épaissit de plus en plus par production excessive de kératine.
© G. Dolisi