${error?if_exists}

Acné nécrotique

De nombreuses autres formes d'acné sont dues à la présence de microorganismes (virus ou bactéries). C'est ainsi que l'on distingue :
* L'acné cachecticorum (du latin cachecticus, cachectique, c'est-à-dire relatif à un état de maigreur extrême et un état général très affaibli) qui est une forme de tuberculose cutanée touchant essentiellement le tronc et les jambes et qui a la triste réputation de laisser des cicatrices indélébiles.
* L'acné syphilitique est une forme particulière d'acné qui intervient pendant la phase dite secondaire de la syphilis et qu'il ne faut pas confondre avec la roséole. Il s'agit plutôt d'une acné papulocrouteuse, souvent associée à d'autres signes dermatologiques (impétigo, dermite séborrhéique ...) qui doivent amener à consulter un médecin sans tarder.
* Dans l'acné varioliforme ou acné nécrotique ou acné rodens (du latin rodo, ronger), l'éruption papulopustuleuse est chronique et se situe essentiellement sur le front. Les pustules sont reconnaissables au fait qu'elles contiennent un bouchon dur central et qu'elles se regroupent. La guérison laisse des traces cicatricielles indélébiles.
© G. Dolisi