${error?if_exists}

Aldéhyde formique

L'aldéhyde formique, connu aussi sous les noms de formaldéhyde, formol et formaline lorsqu'il est en solution dans l'eau, méthanal, de formule H2C=O, est un gaz incolore, d'odeur piquante et suffocante, très soluble dans l'eau, très inflammable et qui peut former un mélange explosif avec l'air. L'aldéhyde formique est utilisé dans la fabrication des panneaux de bois (agglo et stratifié, contreplaqué ...) dans l'industrie des papiers et dans l'industrie chimique.
Autre utilisation très répandue : la désinfection. Qui n'a pas connu la désinfection des salles de classe ou d'hôpitaux à l'aide d'appareils qui vaporisaient un produit contenant du formol. Très utilisé en histologie et en biologie pour la conservation de tissus, d'organes, voire d'animaux entiers (on se souvient des bocaux vus dans les labos et les musées zoologiques), ses propriétés antiseptiques et biocides en font une molécule très largement utilisée dans les produits d'entretien, la pharmacie, la thanatopraxie.

Classé parmi les produits toxiques, l'aldéhyde formique est soumis à la réglementation européenne REACH (enRegistrement, Evaluation, Autorisation des produits CHimiques). Très toxique par inhalation, ingestion et contact par projections cutanées, l'aldéhyde formique doit être manipulé avec gants, masque et lunettes de protection, en local ventilé.
Sa cancérogénicité n'est pas prouvée, mais fortement suspectée. On aurait noté une augmentation des leucémies de type myéloïde chez les personnes exposées : embaumeurs, anatomopathologistes, employés des morgues et toutes les personnes travaillant avec ce produit.
© G. Dolisi