${error?if_exists}

Allèles codominants

Des allèles semi-dominants ou codominants sont deux allèles du même gène, présents chez un individu hétérozygote pour ce gène et qui produisent un phénotype généralement intermédiaire entre ceux des homozygotes respectifs. Un exemple classique est celui des groupes sanguins : un individu qui a l'allèle A sur un chromosome et l'allèle B sur l'autre chromosome de la même paire, ne sera ni du groupe A, ni du groupe B, mais aura le phénotype intermédiaire AB. On constate qu'au niveau biochimique, les deux produits d'expression des gènes se trouvent en quantités égales.
© G. Dolisi