${error?if_exists}

Anémie microcytaire hyposidérémique

Microcytaire signifie que les globules rouges ou hématies ou érythrocytes ont une taille inférieure à la normale, ce qui se traduit par un VGM (volume globulaire moyen) inférieur à la normale, c'est-à-dire inférieur à 80 fL chez les adultes, inférieur à 72 fL chez l'enfant. Pour mémoire, 1 fL = 1 femtolitre, soit 10-15 L ou 10-12 mL ou 10-9 mm3 ou encore 1 micron cube (1µ3). C'est avec cette dernière unité que les laboratoires d'analyses médicales expriment le VGM et le VGM normal (adultes) est supérieur à 80 µ3.

L'adjectif hyposidérémique signifie que c'est une carence en fer, appelée aussi carence martiale, qui est responsable de cette anémie et qui a provoqué la microcytose. On rencontre aussi ce type d'anémie dans les états inflammatoires chroniques et dans les syndromes thalassémiques.

Autre caractéristique de l'anémie microcytaire : le taux d'hémoglobine : valeurs normales pour un homme : 130 à 180 g/L (donné souvent en %, soit 16 à 18%), pour une femme : 120 à 160 g/L, pour un nouveau-né : 140 à 230 g/L. Ce taux est bas, parfois inférieur à 6% ou 60 g/L.
Enfin la CCMH ou concentration corpusculaire (dans une hématie) moyenne en hémoglobine est également basse et correspond à ce que l'on appelle une hypochromie. Les valeurs normales de la CCMH sont exprimées en g/dL ou en % : entre 32 et 36 g/dL ou entre 32 et 36 % (étant bien entendu que toutes ces valeurs considérées comme "normales" peuvent varier d'un laboratoire à un autre.
© G. Dolisi