${error?if_exists}

Angiocholégraphie

Lors d'une cholangiographie intraveineuse, le médecin injecte dans une veine un produit opaque iodé qui s'éliminera par le foie et les voies biliaires permettant ainsi, lors des radiographies, la visualisation de la voie biliaire principale (canaux hépatiques et canal cholédoque), et de la vésicule (en l'absence d'anomalie). Cet examen est maintenant sérieusement concurrencé par l'échographie, qui est plus anodine (car elle ne présente pas de problème d'allergie à l'iode) et très efficace.
La cholangiographie sera exceptionnellement pratiquée par voie transhépatique (le médecin injecte le produit directement à travers la paroi abdominale dans les canaux biliaires, à l'aide d'une aiguille fine).
Cholangiographie par drain : le chirurgien aura laissé un petit tuyau dans les canaux biliaires. Le radiologue y injecte directement un peu de produit de contraste à base d'iode pour pouvoir en prendre des radios.
© G. Dolisi