${error?if_exists}

Ascitique

L'ascite est un épanchement de sérosité (liquide ressemblant à du sérum sanguin et qui est normalement présent dans les cavités séreuses) et de fibrine dans la cavité péritonéale. Cet épanchement se produit par transsudation (notamment dans les cirrhoses, 90% des cas) ou exsudation, dans les carcinoses péritonéales, mais aussi lors de pathologies atteignant le système lymphatique, mais aussi dans certaines tuberculoses ou cancers, dans les dénutritions et les insuffisances du cœur droit, des dysfonctionnements rénaux. Il se répand entre les deux membranes du péritoine : le feuillet pariétal qui tapisse la cavité abdominale et le feuillet viscéral qui recouvre les différents organes de cette cavité.
Certaines pathologies hépatiques peuvent aussi être responsables d'ascites, notamment l'hypertension portale. La plupart des ascites sont de faible volume et sont asymptomatiques, mais certaines peuvent être très importantes, au point que la distension abdominale qui en résulte peut gêner la respiration.
Adj. : ascitique (du grec eikôs [-ique, -(ic)ien, -ienne], semblable, propre à, ou suffixe servant à transformer des substantifs en adjectifs ou en d’autres substantifs) : qui se rapporte à l'ascite ou qui en est atteint.
Autre adj. ou nom : ascitogène (du latin et du grec genesis [-gène, -genèse, génique], naissance, formation, qui engendre) : qui est responsable de l'apparition d'une ascite, qui l'engendre.
© G. Dolisi