Se vacciner, c’est aussi protéger les autres

Qui dit vaccination dit mesure de santé publique. En effet le simple fait de s’immuniser à titre individuel rejaillit sur l’ensemble de la collectivité. A condition que la couverture vaccinale atteigne un certain niveau. C’est ce que les spécialistes appellent l’immunité de groupe

La vaccination est un acte de protection individuel bien sûr, mais aussi collectif. Se faire vacciner, c’est le meilleur moyen de se protéger soi-même. Mais une vaccination massive protège aussi la population toute entière. Elle ralentit (voire empêche) la propagation de l’agent infectieux. Elle permet donc de réduire le nombre de personnes susceptibles de contribuer à la dissémination d’une maladie. C’est notamment grâce à une couverture vaccinale très élevée et donc à l’immunité de groupe que la variole a été éliminée à travers le monde.

Source : : Inserm – Vaccin et vaccination - Dossier réalisé avec la collaboration d’Odile Launay, professeur en maladies infectieuses à l’Université Paris-Descartes, coordinatrice du Centre d’investigation clinique Cochin-Pasteur (Hôpital Cochin, Paris) et du Réseau national de recherche clinique en vaccinologie (I-REIVAC), vice-présidente du Comité technique des vaccinations (HCSP) - Août 2015 Mots-clefs : immunité, groupe, vaccin©Destinationsante.com 2017 https://destinationsante.com/le-conseil-scientifiqueCrédit photo : Christian Mueller/Shutterstock.com