Dépendance : que devient la relation parent-enfant ? Medelli
Mettre en favori

Dépendance : que devient la relation parent-enfant ?

Lorsque la perte d’autonomie des aînés s’accélère, les relations entre parents et enfants sont parfois mises à rude épreuve. L’entraide et l’échange restent au centre des préoccupations. Mais la fatigue physique et morale se fait aussi sentir. Voici donc quelques astuces pour vivre au mieux cette situation.

Anticiper. La perte d’autonomie est déjà beaucoup moins angoissante quand elle n’est plus un tabou. Le sujet n’est pas facile à aborder quand tout va bien, parents et enfants préfèrent profiter pleinement de l’instant présent. Pourtant, parler sereinement de l’avenir permet de dédramatiser bien des choses. Maintenir la personne âgée à son domicile, la faire entrer dans un établissement qui convient à ses attentes, l’accueillir chez soi… Tout est possible. Et tout peut être bien vécu par les différentes parties quand on a pris le temps d’y réfléchir tranquillement.

Garder sa place. La perte d’autonomie d’un parent demande parfois un investissement très important de la part des aidants familiaux. Il est impératif de savoir respecter ses propres limites et de passer le relais sans culpabilité, avant d’être physiquement et nerveusement épuisé. Être là pour ceux qui ont toujours été là ne signifie pas leur donner à manger ou assurer leur toilette intime. Quand cela est financièrement possible, mieux vaut déléguer ces tâches à des professionnels. Il est essentiel d’empêcher la relation « parent-enfant » de s’inverser ou d’évoluer vers une relation « soignant-soigné ». Tout le monde en souffrirait.

Valoriser la vieillesse. Le plus difficile à vivre pour une personne âgée ? Avoir l’impression d’être un poids pour ses proches et de ne plus avoir sa place dans la société. Il est donc primordial de ne pas l’infantiliser, de lui permettre quand c’est possible de participer aux prises de décision, de lui faciliter l’accès à des activités qu’elle apprécie… Si elle a perdu beaucoup de choses avec les années, elle en a aussi gagné d’autres : permettez-lui d’en faire profiter son entourage.

Source : Blog de Patricia Cattaneo, conseillère conjugale et familiale à Grenoble, consulté le 2 mai 2016
Document rédigé par Destination santé.

Crédit photo : Alexander Raths/Shutterstock.com

Avez-vous trouvé cet article intéressant ?   Oui   /   Non

Les fiches récemment consultées

Avec Medelli, trouvez aussi un médecin généraliste
près de chez vous

Rechercher
En savoir plus ? Parlez-en avec un médecin.
Prendre rendez-vous
chargement