Drogue, toxicomanie : je me fais aider Medelli
Mettre en favori

Drogue, toxicomanie : je me fais aider

Depuis plus de dix ans, l’association FIRST (loi 1901), représentée par ses membres, professionnels et spécialistes du domaine de la toxicomanie et du SIDA, est engagée dans la promotion, la mise en place et le soutien de politiques innovantes concourant à la réduction des risques en matière de toxicomanie au niveau national et international.

http://www.first.asso.fr

THÈME

Prévention, formation, réduction des risques autour du SIDA et de la toxicomanie.

CEUX QUI SONT CONCERNÉS

Les personnes en situation de toxicomanie ou atteintes du SIDA, et leurs proches.

OBJECTIF

Favoriser l'accès aux soins et aux droits sociaux des personnes en difficulté. Concourir à leur insertion médicale, sociale et professionnelle.
Sensibiliser et former les professionnels. Informer et accompagner les familles.

ORIGINE

Association loi 1901 créée il y a plus de dix ans.

CONTENU

Présentation d'actions concrètes nationales et internationales (colloques, conférences, guide méthodologique sur le travail des rues...).

LES PLUS

Le travail dans la rue : 5 professionnels (éducateurs, psychologues et travailleurs sociaux) interviennent sur le territoire de deux communes de la banlieue parisienne. Ils participent à la réduction des risques (échanges de seringues), mais aussi à la réduction des logiques d'exclusion sociale et sanitaire en offrant un accompagnement aux toxicomanes, à leur famille et aux jeunes en grandes difficultés, en orientant et guidant ces publics auprès des services publics adéquats.

FIRST
26, avenue de Saint-Mandé,
75012 Paris.
Tél. : 01 40 04 94 46.

Avez-vous trouvé cet article intéressant ?   Oui   /   Non
Drogue, toxicomanie : je prends connaissance des aides disponibles Medelli
Mettre en favori

Drogue, toxicomanie : je prends connaissance des aides disponibles

Placée sous l’autorité du Premier ministre, la Mission interministérielle de lutte contre la drogue et la toxicomanie (MILDT) constitue l’épicentre du dispositif français de lutte contre les toxicomanies. Elle a été chargée d’étendre sa compétence à l’abus d’alcool, de tabac et de médicaments psychotropes.

http://www.drogues.gouv.frhttp://www.drogues.gouv.fr

THÈME

Site d'information de la Mission de lutte contre la drogue et la toxicomanie (MILDT).

CEUX QUI SONT CONCERNÉS

Tous ceux qui veulent se documenter sur la drogue et la toxicomanie.

OBJECTIF

Mettre à la disposition du public les moyens d'information, de prévention et d'éducation.

ORIGINE

Créée en 1982, la Mission MILDT a réalisé ce site en collaboration avec l'Institut national de prévention et d'éducation pour la santé (INPES), Drogues Alcool Tabac Info Service et l'Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT).

CONTENU

Base documentaire qui aborde de nombreux sujets : alcool, tabac, toxicomanie, des dossiers, des livres, un forum de discussion.

LES PLUS

Un annuaire en ligne des structures de prévention ou de soins spécialisés. 3 numéros d'appel.
Drogues Info Service : 0 800 23 13 13.
Ecoute Alcool : 0 811 91 30 30.
Ecoute cannabis : 0 811 91 20 20.

MILDT
35 rue St Dominique,
75007 Paris.
Tél. : 01 42 75 80 00.
Fax : 01 42 75 69 03.

Avez-vous trouvé cet article intéressant ?   Oui   /   Non
Dépendant d’une substance ou d’un comportement : où puis-je me faire aider ? Medelli
Mettre en favori

Dépendant d’une substance ou d’un comportement : où puis-je me faire aider ?

Des structures spécialisées accueillent et prennent en charge les personnes dépendantes d’une substance ou d’un comportement, gratuitement et de façon confidentielle. Certaines sont également ouvertes aux proches, parents ou amis, et d’autres s’adressent spécifiquement aux adolescents et jeunes adultes.

Que peuvent m'apporter ces structures ?

  • Les Centres de Soins, d'Accompagnement et de Prévention en Addictologie (CSAPA). Ils proposent de l'information, des conseils, une évaluation médicale ou psycho-sociale et un projet de soin basé sur une prise en charge pluriprofessionnelle. Certains CSAPA offrent également un hébergement.

  • Les services hospitaliers spécialisés en Addictologie. Ils proposent des consultations d'addictologie sans hébergement ou une prise en charge avec hospitalisation (hôpital de jour, hospitalisation pour sevrage, etc.). Exemples : Equipes de Liaison et de Soins en Addictologie (ELSA) ou Equipes de Coordination et d'Intervention auprès des Malades Usagers de Drogues (ECIMUD).

  • Les communautés thérapeutiques. Elles proposent un hébergement long, de un an à deux ans, et un projet de soin basé sur la vie en groupe.

  • Les groupes d'entraide. Ils proposent des réunions régulières permettant une entraide et un accompagnement par les pairs d'un projet d'abstinence. Exemples : Narcotiques Anonymes, Cocaïne anonymes, Alcooliques Anonymes, Vie Libre, La Croix-Bleue, etc.

  • Les Consultations jeunes consommateurs des CSAPA. Elles proposent un accueil spécifique des jeunes consommateurs ou de leurs familles.

  • Les Points Accueil Écoute Jeunes (PAEJ), Les Espaces Santé Jeunes (ESJ), les Maisons de l'adolescent, les Centres Médico-Psychologiques (CMP). Ils proposent un accueil et une prise en charge dédiés aux enfants et aux adolescents.

Où puis-je me renseigner ?

 

Vous pouvez également vous renseigner en appelant des lignes téléphoniques, ouvertes 7 jours sur 7 :

 

  • Drogues info service : 0 800 23 13 13 ou 01 70 23 13 13, de 8 heures à 2 heures du matin.

  • Ecoute Cannabis : 0 811 91 20 20, de 8 heures à 20 heures.

  • Filsantejeunes : 0800 235 236 ou 01 44 93 30 74, de 9 heures à 23h.

  • Narcotiques Anonymes : 01 43 72 12 72, de 10 heures  à 22 heures.

Vous pouvez parler de votre addiction à votre médecin traitant qui saura, si cela est nécessaire, vous orienter vers une structure spécialisée.

Avez-vous trouvé cet article intéressant ?   Oui   /   Non

Les fiches récemment consultées

Avec Medelli, trouvez aussi un addictologue
près de chez vous

Rechercher
En savoir plus ? Parlez-en avec un médecin.
Prendre rendez-vous
chargement