ABP

L'antibioprophylaxie est le protocole mis en oeuvre en chirurgie pour prévenir les infections postopératoires.

Recommandations ANAES (Agence Nationale d'Accréditation et d'Évaluation en Santé) : L’antibioprophylaxie doit être réservée
* aux interventions associées à une fréquence élevée d’infections postopératoires : chirurgie de classe II (Altemeier) ou chirurgie "propre contaminée" (ouverture d'un viscère creux, notamment ceux normalement colonisés par une flore commensale tel le tube digestif, les voies respiratoires, le tractus génital, le tractus urinaire lorsque les urines sont stériles, les voies biliaires, ou en cas de rupture minime d’asepsie);
* aux interventions de classe I ou chirurgie "propre", dont les complications sont rares, mais graves : infection ostéoarticulaire avec ou sans matériel étranger, infection sur prothèse par exemple. Ne sont pas concernées les chirurgies de la classe III, "contaminée" et de la classe IV, "sale", qui relèvent d'une antibiothérapie curative.
© G. Dolisi