Acide acétylsalicylique

L'aspirine est l'acide acétylsalicylique (ce nom chimique lui vient du saule Salix alba), brevetée en Allemagne en 1899 et enregistrée comme marque sous le nom d'Aspirin en 1906. La spirée et le saule contiennent tous deux la saliciline, principe actif de l'aspirine. C'est le médicament le plus consommé dans le monde et ses modes d'action sont nombreux.
* Action analgésique : inhibition de la synthèse des prostaglandines et de la libération de bradykinine.
* Action anti-inflammatoire : au stade aigu de l'inflammation, stabilisation de la membrane lysosomiale, inhibition de l'action des médiateurs chimiques de l'inflammation.
* Action antipyrétique d'origine hypothalamique : vasodilatation et sudation provoquant une déperdition calorique importante, sans modifier les causes de la fièvre.
* Activité antiagrégante plaquettaire.
* Réduction des taux élevés de protéine C réactive qui pourrait contribuer à l'activité protectrice vis à vis de l'infarctus du myocarde.

Aujourd'hui, 25% des prescriptions d'aspirine concernent la prévention de l'infarctus du myocarde et de l'embolie cérébrale. En induisant la synthèse du ferritine au niveau des cellules endothéliales, exercerait une activité anti-oxydante qui pourrait contribuer à l'activité protectrice cardiovasculaire : entraînerait une réduction de l'expression de Cox 2 qui pourrait participer à l'activité anti-inflammatoire et à la prévention des cancers colorectaux.
© G. Dolisi