Acide aminé médiateur inhibiteur

En plaçant 2 électrodes sur la membrane plasmique d'une cellule, la DDP (différence de potentiel) est nulle. Si l'on enfonce l'une des électrodes dans le cytoplasme, on note l'existence d'une DDP de - 70 mV entre l'intérieur et l'extérieur de la cellule. Cela est dû à une différence de concentration des ions de part et d'autre de la membrane plasmique. Cette différence est entretenue grâce à des pompes Na+ - K+ ATPase (qui consomment de l'énergie sous forme d'ATP ou adénosine triphosphate, car ce transport actif va à l'inverse du gradient de concentration).

On a constaté que des acides aminés interviennent sur les protéines canaux spécifiques des principaux ions en favorisant le passage de tel ou tel ion (jusqu'à plusieurs millions par seconde) : ce sont les acides aminés médiateurs. On distingue essentiellement :
* les acides aminés médiateurs inhibiteurs qui, en permettant une entrée massive d'ions Cl-, provoquent une hyperpolarisation. Ces acides aminés sont le GABA (acide γ-aminobutyrique), la glycine, la b-alanine et la taurine).
* les acides aminés médiateurs activateurs qui, en permettant une entrée massive d'ions Na+ et/ou Ca2+, provoquent une dépolarisation. Ces acides aminés sont le glutamate et l'aspartate.
© G. Dolisi

Les fiches santé les plus consultées cette semaine sur Medelli