Acné

D'une façon générale, l'acné est une maladie de la peau due à l'infection des follicules pileux et des glandes sébacées (follicules pilosébacés). Une hyperséborrhée provoque la fermeture des pores, puis une bactérie (souvent Propionibacterium acnes) provoque l'infection et la transformation en papule ou vésicule.
Elle touche environ 80% des adolescents (dès 9 - 10 ans chez les filles, vers 12 ans chez les garçons) et parmi eux, 10 à 15% développent une formé sévère, avec cicatrices indélébiles et conséquences psychologiques plus ou moins graves. Les dermatologues distinguent en fait un grand nombre d'acnés en fonction de leurs causes et de leurs manifestations.

* Acné aggregata (du latin aggregatio, assemblage, réunion, accumulation) ou acné conglobata (du latin conglobatio, action de mettre en boule, d'entasser, d'amasser), connue aussi sous le nom d'acné grave du dos ou d'acné nodulaire : cette dermatose associe une hyperséborrhée, des comédons, des pustules et des kystes et touche essentiellement le dos chez les adolescents (acné juvénile).
Ces lésions apparaissent dès la puberté et prennent rapidement un aspect inflammatoire. Un nombre important de nodules et d'abcès siègent dans le derme et l'hypoderme, communiquant entre eux par des sinus, et s'ouvrant épisodiquement à la surface par de petites fistules. Si le dos est particulièrement touché, les lésions acnéiformes atteignent aussi les bras, les fesses et les cuisses, mais aussi la face et cette dermatose devient alors particulièrement invalidante, d'autant plus qu'elle laisse des cicatrices disgracieuses.

* On qualifie aussi cette pathologie, en fonction de sa gravité et de son étendue, d'acné vulgaire ou d'acné des adolescents. Autres synonymes : acné polymorphe juvénile, acné rétentionnelle, acné papulopustuleuse (avec développement de papules et de pustules), acné mixte, acné atrophique, acné ponctuée, acné pustuleuse (caractérisée par la présence d'abcès).

Adj. : acnéiforme, acnéique : qui ressemble à l'acné. L'acné est parfois qualifiée de mécanique lorsqu'elle se produit sur les zones de frottement, comme le cou (col roulé), le front (couvre-chef et bandeau) etc. ou d'indurée quand il y a formation d'indurations (durcissement des tissus concernés).
© G. Dolisi

Les fiches santé les plus consultées cette semaine sur Medelli