Acylcoenzyme A

L'acylcoenzyme A (ou acyl-coenzyme A ou acyl-CoA) est un intermédiaire métabolique qui transfère des groupes acyles dans le cycle de Krebs et d'autres réactions métaboliques. Sans entrer dans les réactions détaillées, on peut retenir que le coenzyme A est synthétisé à partir de la vitamine B5 ou acide pantothénique ou panthénol. C'est au niveau de la liaison S-H du groupement thiol que le CoA peut former avec les fonctions carboxyles -COOH des acides gras, des thioesters ou carboxyl-CoA, avec élimination d'une molécule d'eau H2O.

Réaction : CoA-SH + R-COOH --> CoA-S~CO-R ( + H2O ).
La liaison entre le carbone du groupement carboxyle et le soufre du groupement thiol est une liaison à haute énergie que l'on note - S ~ CO-R. On obtient ainsi un acyl-CoA ou acylcoenzyme A qui va jouer un rôle très important dans le métabolisme des graisses et en particulier des acides gras, grâce notamment, à sa liaison à haute énergie.
Pour simplifier, on note R-CO~S-CoA l'acyl-CoA (avec double liaison entre C et O) et H3C-CO~S-CoA l'acétyl-CoA, la différence étant que le CoA a fixé un radical acétyl CH3-CO-. L'acétyl-CoA est donc un acyl-CoA dont la chaîne ne comporte plus que 2 atomes de carbone, stade final de la transformation de l'acide gras.
À noter que l'acétyl-CoA se forme également dans le catabolisme du glucose (voir Cycle de Krebs), par décarboxylation de l'acide pyruvique.
© G. Dolisi