ADP

Adénosine-5'-diphosphate. Nucléotide, de la famille des purines, servant à emmagasiner et à transporter de l'énergie. Il est constitué de l'adénine, du ribose et de deux groupes phosphates unis les uns aux autres par une liaison pyrophosphate à haut potentiel énergétique. C'est le transporteur (échangeur) d'énergie dans la cellule.
L’énergie des métabolites est partiellement transférée à des molécules d’ ATP (adénosine triphosphate) qui représentent la source fondamentale d’énergie directement utilisable par les cellules.

Le carburant organique universel est l’adénosine triphosphate ou ATP : l’adénine (un nucléoside) se couple avec un sucre (le ribose) pour former l’adénosine et avec une molécule triphosphate 3(PO4)3-. Sa propriété la plus importante est la libération d’énergie lors de sa cassure : ATP -> ADP ou adénosine diphosphate + (PO4)3- + énergie utilisable par la cellule.

Au cours de l'évolution, les premières cellules ont dû capter l’ATP (abondant dans la soupe primordiale) et il leur suffisait de casser ces molécules pour libérer l’énergie dont elles avaient besoin. À ce stade, l’ADP était rejeté comme un déchet. L’ATP est le fournisseur d’énergie de la cellule et restera le carburant universel du vivant.
© G. Dolisi