AES

Les accidents exposant au sang (AES) exposent au risque de contamination par des pathogènes transmis par le sang tels que les virus de l’hépatite B, de l’hépatite C ou le VIH. Le GERES Groupe d'Étude des risques d'Exposition des Soignants - Paris) a estimé en 1991 qu'un accident par matériel vulnérant traversant la peau (accident percutané ou APC) survenait tous les 3 ans environ chez les infirmières.
La surveillance des AES, bien que rendue difficile par le fort taux de sous déclaration dans certaines catégories de soignants ou d'AES, permet d'identifier les principales causes d'accidents et les circonstances à risque, afin de proposer des axes de prévention adaptés.
© G. Dolisi