Alcalose compensée

À l'inverse de l'acidose, l'alcalose est un excès d'alcalinité du sang et de la lymphe. Le pH sanguin peut atteindre voire dépasser 7,45, alors qu'il est normalement très stable et compris entre 7,36 et 7,42 pour le sang veineux, 7,38 à 7,45 pour le sang artériel. À noter que si l'on injecte des produits alcalins ou acides par voie intraveineuse, cela produit une importante variation du pH, mais celle-ci est de très courte durée, du fait de l'important pouvoir tampon du sang.

En ce qui concerne l'acidose ou l'alcalose, les limites de pH compatibles avec la vie seraient, d'après certains auteurs, de 6,95 à 7,55.
* L'alcalose peut résulter soit d'une fuite d'acide (vomissements importants par ex.), soit d'un excès de produits basiques, ces deux causes provoquant ce que l'on appelle l'alcalose métabolique ou alcalose non gazeuse ou alcalose fixe.
* Dans les hyperventilations, il se produit une perte très importante de CO2 et donc d'anhydride carbonique qui n'a pas le temps d'être compensée et qui provoque aussi une alcalose qualifiée de gazeuse ou respiratoire.
En fait, on constate une alcalose dans le sang lorsqu'elle n'est pas compensée. Il existe des alcaloses dites compensées lorsque l'alcalose se produit en même temps qu'un ou plusieurs autres mécanismes qui augmentent cette augmentation de l'alcalinité.
© G. Dolisi