Alvéolyse

L'alvéolyse ou destruction du tissu dentaire est l'une des conséquences de la parodontite. Les parodontites sont des maladies chroniques destructrices de type inflammatoire atteignant la gencive et les tissus de soutien (ou appareil d’ancrage) des dents (cément, ligament parodontal, os alvéolaire).
D’origine infectieuse, elles sont la cause majeure de la perte des dents chez les adultes. Cliniquement, elles se caractérisent par une inflammation plus ou moins sévère accompagnée de saignements provoqués ou spontanés, par des récessions gingivales, par la formation de poches parodontales (approfondissement pathologique du sillon gingival aux dépens de l’appareil d’ancrage) et par des mobilités dentaires.
Un exsudat inflammatoire, le fluide gingival, est libéré dans les poches parodontales dans lesquelles il peut être recueilli. Radiographiquement, on constate une régression, parfois très irrégulière, de l’os alvéolaire (alvéolyse, ou perte osseuse).
© G. Dolisi