Amélocémentaire

L'adjectif amélocémentaire caractérise ce qui concerne à la fois le l'émail de la couronne et le cément qui recouvre la racine. La relation entre le cément et l'émail ou jonction amélocémentaire (JAC), au niveau de la zone cervicale de la dent, est variable : le cément peut affronter directement l'émail, il peut le recouvrir sur une courte distance.
Ce profil trouve son origine dans la dégénérescence de l'épithélium adamantin à son extrémité cervicale, ce qui favorise le contact entre le mésenchyme papillaire et la surface de l'émail.
Enfin, il peut exister un espace entre les limites de l'émail et du cément, qui pourrait expliquer certaines hyperesthésies (hypersensibilités) au niveau du collet. Ancienne orthographe : amélo-cémentaire.
© G. Dolisi