Amniotite

Les infections du col du vagin peuvent être responsables d'une amniotite, ou plus exactement, d'une chorioamniotite. L'existence d'une béance cervico-isthmique (ouverture du col de l'utérus) peut favoriser l'ascension des germes dans l'intérieur du col.
Une chorioamniotite ou une endocervicite (inflammation de l'intérieur du col de l'utérus) entraîne une production de cytokines - voir ce terme - (IL1, IL6, TNFÉ) responsables de rupture des membranes et/ou d'une production de prostaglandines locales à l'origine d'une maturation cervicale et de contractions utérines. La chorioamniotite survient dans 1 à 10 % des grossesses.
© G. Dolisi