Angiopneumographie

Dans des mains expertes, l'angiopneumographie comporte peu de risques et permet dans une majorité de cas d'obtenir un diagnostic de certitude. De plus en plus, cet examen peut être remplacé par le CT Scan spiralé qui permet grâce à un protocole d'acquisition et d'analyse particulier de bien visualiser les vaisseaux pulmonaires des premières générations.
Des résultats encourageants ont été publiés mais doivent être confirmés avant de hisser cette nouvelle technologie au rang de standard. Signalons enfin la place marginale de l'échocardiographie qui n'a d'intérêt que dans des embolies massives compliquées d'un cœur pulmonaire aigu.
© G. Dolisi