Angioréticulome

Les angioréticulomes ou hémangioblastomes s'observent dans le cadre de la maladie de von Hippel-Lindau mais se voient également en dehors de toute phacomatose. Les lésions sont souvent multiples, bénignes mais récidivantes et siègent au niveau du tronc cérébral, du cervelet mais également de la moelle en particulier cervicale. Ces tumeurs présentent un aspect caractéristique : l'hémangioblastome est une lésion extrêmement vascularisée, prenant le contraste de manière intense aussi bien en scanner qu'en IRM.
Ce noyau tumoral peut être associé dans 50% des cas à la présence d'un kyste où il apparaît alors comme un nodule mural, la paroi du kyste ne prenant pas le contraste. L'IRM est fondamentale pour apprécier le nombre des lésions et leur siège précis. En cas de doute diagnostique, l'artériographie peut être utile au diagnostic en montrant des signes caractéristiques : lésions hypervascularisées, nodulaires avec retour veineux précoce parfois pseudo angiomateux.
© G. Dolisi