Angioscintigraphie

L'angioscintigraphie cavitaire par exemple, consiste à administrer au patient du technétium 99m (période de six heures), émetteur de rayons. Le technétium se fixe sur les globules rouges et permet de suivre les flux sanguins et de mesurer la quantité de sang éjecté à chaque contraction cardiaque.
© G. Dolisi