Anticholinestérasique

Les carbamates anticholinestérasiques sont des inhibiteurs réversibles de la cholinestérase, enzyme qui détruit l'acétylcholine. Ils sont très utilisés en agriculture (organophosphorés) et pour les travaux ménagers. Les carbamates sont absorbés par toutes les voies (peau, poumon, tube digestif).
Les signes de l'intoxication sont similaires à ceux observés avec les insecticides organophosphorés. Ils résultent d'une accumulation d'acétylcholine réalisant le syndrome cholinergique.
Traitement : décontamination de la peau et du tractus digestif. Atropine 0,5 à 2 mg toutes les 15 minutes. La pralidoxime n'est pas toujours indiquée en cas d'intoxication connue aux carbamates du fait que le taux d'enzyme cholinestérasique revient rapidement à la normale. Par contre dans l'intoxication aux insecticides organophosphorés son utilisation s'impose car l'activité anticholinestérasique est irréversible.
© G. Dolisi