Antidopaminergique

Connu aussi sous son syn. dopaminobloquant, un antidopaminergique est un stimulant de la motricité gastro-intestinale. Ce médicament possède une activité antiémétique puissante :
- il bloque les récepteurs dopaminergiques de la zone chémoréceptrice (située en dehors de la barrière hématoencéphalique) ;
- il augmente la vitesse de vidange de l'estomac ;
- il s'oppose au reflux des particules solides ou liquides dans le sens duodénum oesophage.

C'est aussi un modificateur des fonctions gastro-intestinales :
- il renforce l'amplitude des ondes péristaltiques primaires de l'œsophage et normalise les contractions anarchiques de la maladie des spasmes étagés de l'œsophage ;
- il augmente le tonus du sphincter inférieur de l'œsophage ;
- il inhibe la relaxation du fundus gastrique et stimule l'activité motrice antrale, favorisant l'évacuation de l'estomac ;
- il provoque un élargissement du pylore au moment de son ouverture maximale, sans perturber la motilité de ce sphincter ;
- il augmente la fréquence, l'amplitude et la durée des contractions duodénales.
© G. Dolisi