Antifibrinolytique

Un antifibrinolytique est une substance qui s'oppose à l'hyperfibrinolyse, c'est-à-dire au dernier temps de l'hémostase physiologique : une fois la blessure obturée, le caillot se désagrège en 60 à 72 heures, permettant au sang de circuler à nouveau librement. Cette fibrinolyse peut être accélérée et devenir pathologique, provoquant de graves hémorragies. On a alors recours aux antifibrinolytiques.
© G. Dolisi