Antiplasmine

Qui s'oppose à l'action de la plasmine, c'est-à-dire à la fibrinolyse. C'est un puissant inhibiteur de la transformation du plasminogène en plasmine, enzyme qui permet la lyse du caillot, pendant la dernière phase de l'hémostase. On distingue une 1a globuline à action immédiate et une 2a macroglobuline à action lente et progressive.
© G. Dolisi