Antisepsie

L'antisepsie est une méthode ou un ensemble d'actes qui consistent à combattre ou prévenir les maladies septiques ou infectieuses, d'ordre médical aussi bien que chirurgical, en détruisant systématiquement les bactéries ou virus qui sont en cause. C'est l'ensemble des moyens utilisés pour détruire ou arrêter le développement des germes pathogènes sur les tissus vivants, par opposition à la désinfection qui concerne le matériel utilisé et l'environnement (linge, literie, instruments médicaux, locaux et mobilier).
Exemples :
- agents oxydants : iode, eau oxygénée, permanganate de potassium ;
- sels de métaux : bichlorure de mercure, nitrate d'argent, sulfate de zinc ;
- antiseptiques organiques : phénols, crésols, naphtols, glycols, formol etc.
Adj. antiseptique.

Remarque : on rencontre de plus en plus de confusions concernant la désinfection (du matériel) et l'antisepsie (des tissus vivants, peau et muqueuses). L’une des explications les plus plausibles serait une altération progressive (et presque normale) comme elle se produit souvent dans le langage parlé pour deux notions relativement proches. À moins que progressivement, ces deux notions ne soient en train de fusionner et que l'on en vienne à utiliser indifféremment l'une ou l'autre, ce qui est le cas déjà dans un grand nombre d'articles médicaux publiés par des sites universitaires.
© G. Dolisi