Archil

Remarque préalable.

Les additifs alimentaires se retrouvent aujourd'hui dans presque tous nos aliments solides ou liquides. Ils sont utilisés dans l'industrie alimentaires pour certaines de leurs propriétés et sont régis par le décret du18 septembre 1989 : colorants E100 à E199, conservateurs E200 à E299 pour la conservation et l'inhibition du développement des microorganismes, antioxydants E300 à E321 pour le ralentissement des phénomènes d'oxydation, agents de texture E322 à E495 (émulsifiants, stabilisants, épaississants et gélifiants) pour améliorer la présentation et la tenue des aliments, exhausteurs de goût E620 à E637. En France, c'est la DGCCRF ou Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes, qui contrôle la présence des additifs dans les produis alimentaires.

* DJA : Dose journalière admissible. [Angl. :Acceptable Daily Intake ou ADI] C'est la dose d'additif qu'une personne peut ingérer tous les jours de sa vie sans risque appréciable pour sa santé, c'est à dire sans effet secondaire. Elle est en moyenne 100 fois inférieure à la dose pour laquelle on a vu, dans les études toxicologiques, apparaître un risque. La DJA s'exprime en mg/kg de poids corporel. Une DJA de 1 signifie qu'une personne de 60 kg peut absorber une dose de 60 mg par jour sans risque pour sa santé. (D'après la DGCCRF)

RENSEIGNEMENTS SUR LE PRODUIT.
* Colorant rouge.  
* Origine : Naturelle (lichens) et synthétique. 
* Dénomination chimique : 1-[(2,5-dimethoxyphenyl)azo]-2-naphtol ; 1-(2,5-Diméthoxy-phenylazo)-naphthalène-2-ol. E121 est l'orseille ou rocelle ou pourpre français ou archil. Il est tiré de (Rocella tinctoria), lichen que l'on rencontre poussant sur les côtes rocheuses en bordure de la mer Méditerranée.
Cette variété de lichen est connue depuis la haute antiquité mésopotamienne, et donne une teinture rouge : l'orcéine, pour les fibres textiles et le papier. En laboratoire de SVT (sciences de la vie et de la Terre), l'orcéine est utilisée pour la coloration des figures de mitose.
* Formule chimique de l'orcéine : (C7H7NO3) (C28H24N2O7). Sa préparation exige l'apport d'ammoniaque (en pH alcalin, on obtient des colorants bleus) ou d'acide (colorant rouge en pH acide). 
* TOXICITÉ : Interdit en France et CEE depuis le 01.01.1977.
© G. Dolisi