Arrhénotocie

La parthénogenèse arrhénotoque est caractérisée par le fait que les gamètes femelles ne donnent naissance qu'à des mâles. C'est le cas notamment dans les sociétés d'abeilles ou les mâles ou faux-bourdons sont issus de gamètes femelles non fécondés, donc sont haploïdes. Quant aux œufs issus de gamètes femelles fécondés, ils donneront des femelles stériles (les ouvrières) avec une nourriture "normale", le miel, mais donneront des reines fécondes si la nourriture est la gelée royale.
Avant l'essaimage et la création d'une nouvelle colonie, la reine est fécondée par quelques mâles et les spermatozoïdes sont stockés dans le réceptacle séminal, dont l'ouverture est réglée par un sphincter. Si ce sphincter est ouvert, les ovules sont fécondés et donneront naissance à des femelles. S'il est fermé, les ovules ne seront pas fécondés et donneront des mâles. Il y a donc toujours présence des 2 sexes et cette parthénogenèse est aussi qualifiée de parthénogenèse facultative. Ce type de parthénogenèse est également appelé arrhénotocie ou arrhénotoquie (n. f.).
© G. Dolisi