Artérialisation

Terme impropre qui désigne l’hématose pulmonaire, c’est-à-dire le fait que le sang perd son CO2 (dioxyde de carbone) et s’enrichit en O2 (dioxygène) au niveau des alvéoles pulmonaires. Cette artérialisation est le résultat de la différence des pressions partielles de ces deux gaz de part et d'autre des parois alvéolaires.
© G. Dolisi