Artérite à cellules géantes

L'artérite désige toutes les lésions artérielles d'origine inflammatoire ou dégénérative. Mais en réalité, on désigne par artérite une dégénérescence de la paroi artérielle, qui provoque sténose et diminution de la lumière artérielle. Il en résulte souvent la formation anormale d'un caillot (artérite oblitérante) qui va boucher tôt ou tard l'artère. Les conséquences (infarctus de la zone en aval) seront bénignes ou dramatiques selon le territoire concerné.
Il existe de nombreuses formes d'artérite. Parmi elles, l'artérite à cellules géantes ou artérite temporale (ou maladie de Horton), qui se traduit par une céphalée sévère et inhabituelle, une hypersensibilité du cuir chevelu, des troubles visuels, des douleurs à la mâchoire, de la fièvre et une VS (vitesse de sédimentation) supérieure à 50 mm à la première heure. Cette pathologie est une urgence médicale, pour éviter l'évolution vers une cécité. Actuellement, le traitement consiste essentiellement en une corticothérapie (par glucocorticoïdes).
© G. Dolisi