UPR

L'urétéropyélographie rétrograde consiste à introduire par l'urètre, un cathéter (ou sonde) dont le bout est renflé et ovalaire. Il entre dans la vessie puis passe par l'orifice urétéral, sous contrôle cystoscopique. L'injection d'un produit iodé de contraste (quelques cm3) permet une opacification rétrograde (dans le sens inverse de l'écoulement de l'urine). Les clichés sont faits dès le début de l'injection. On écrit aussi urétéro-pyélographie rétrograde.
© G. Dolisi

Les fiches santé les plus consultées cette semaine sur Medelli