Vaccin mixte

Dans certains cas, on utilise un vaccin autogène ou autovaccin. Il s'agit d'un vaccin préparé en prélevant sur le malade les germes responsables de sa maladie, pour préparer un vaccin spécifique (les techniques diffèrent selon le type de germe), et lui injecter ce même vaccin.
Un vaccin mixte appelé aussi vaccin polyvalent est une composition vaccinale préparée à partir de germes de différentes souches, et qui va agir sur chacun des germes ayant servi à cette préparation. Exemple : le vaccin ROR qui immunise à la fois contre la rubéole, les oreillons et la rougeole. On appelle vaccination curative le fait de vacciner un individu contre une maladie qu'il a déjà contractée et qu'il est en train de développer. Cette technique a pour but d'augmenter la résistance de l'organisme vis-à-vis de cette maladie.
© G. Dolisi

Les fiches santé les plus consultées cette semaine sur Medelli