Vaccine

Les termes vaccine ou vaccinide servent aussi à désigner l'ensemble des manifestations que l'on peut observer chez l'homme après une vaccination antivariolique. Un vaccin est une préparation non pathogène, d'origine microbienne ou virale, qui a pour but de développer, chez un individu, une immunité active (contrairement au sérum qui confère une immunité passive) humorale par production d'anticorps spécifiques ou cellulaire par création de cellules tueuses. Les différents vaccins sont préparés par les laboratoires selon des techniques très variées, en fonction de l'infection contre laquelle ils doivent créer une protection : microorganismes tués ou inactivés, microorganismes vivants mais dont le pouvoir antigénique a été atténué, toxines sécrétée par le microbe rendue inoffensive mais qui a gardé un pouvoir immunogène. Si la vaccination contre un microbe donné est réussie, le système immunitaire a créé sa propre défense contre le microbe en 6 à 8 jours, mais a surtout mémorisé cette défense dans des lymphocytes mémoire. Au cours d'une prochaine attaque par ce microbe, la réponse sera rapide et efficace. Certaines infections microbiennes nécessitent des rappels de vaccination, alors que pour d'autres, une seule vaccination suffit pour une protection à vie (rougeole ou rubéole par exemple). On dispose actuellement de deux grands types de vaccins * les vaccins bactériens qui sont préparés à base de bactéries vivantes atténuées ou d'anatoxines ou encore de polysaccharides bactériens ; * les vaccins viraux, à base de virus vivants atténués ou de virus inactivés complets, ou simplement de fractions virales antigéniques. Adj. : vaccinal (du suffixe -al, -ale, -(c)ale, -aline, -alisme, qui transforme un substantif en adjectif) : qui se rapporte à la vaccination. Adj. : vaccinable (suffixe qui transforme un verbe en adjectif) : caractérise un sujet qui est susceptible d'être vacciné. Pour pratiquer une vaccination par scarification, le médecin vaccinateur (du latin atio, ationis [-ation, -ateur], suffixe nominal, qui transforme une racine en nom, ou un verbe (et son sujet) en un substantif : nom d’agent ou d’instrument, nom de personne exerçant une action, un métier, etc.) utilise une lancette montée ou non sur un manche : c'est un vaccinostyle (du latin stilus [styl(o)-, style], poinçon servant à écrire, aiguille pointue). Les normes actuelles recommandent l'utilisation de lancettes à usage unique. Tableau : Calendrier des vaccinations.
© G. Dolisi

Les fiches santé les plus consultées cette semaine sur Medelli