Vaccinoprophylaxie

La vaccinothérapie est l'emploi d'un vaccin dans le but de créer une immunité active contre une maladie donnée, dans laquelle le système immunitaire reconnaît l'antigène et fabrique des anticorps spécifiques, avec mise en mémoire dans des lymphocytes B spécialisés.
Mot presque synonyme : la vaccinoprophylaxie (du grec phulaxis [phylaxie, phylactique], protection) : utilisation d'un vaccin pour protéger contre une maladie que l'on n'a pas encore contractée. Il existe de nombreux instituts vaccinogènes (du latin et du grec genesis [-gène, -genèse, génique], naissance, formation, qui engendre), c'est-à-dire qui produisent des vaccins : ex. en France, l'Institut Pasteur est un centre vaccinogène.
Chez un individu revacciné contre la variole, on appelle vaccinoïde ou vaccinelle, une réaction cutanée, généralement bénigne. Elle indique une immunité identique à celle de la réaction vaccinale typique chez un individu vacciné pour la première fois.
Adj. : vaccinifère (du latin ferre [-fère], porter ; a pris aussi le sens de transporter, conduire) : qualifie un être humain ou un animal (en général une génisse) qui fournit la lymphe servant à préparer les vaccins.
© G. Dolisi

Les fiches santé les plus consultées cette semaine sur Medelli