Vasovasostomie

La vasectomie est la résection partielle ou totale, après incision des bourses (ou scrotum), des deux canaux déférents qui conduisent les spermatozoïdes hors des testicules. Les deux bouts sectionnés d'un canal déférent sont ensuite ligaturés. À noter que si dans certains pays (Inde par ex.) les hommes sont encouragés à pratiquer cette opération pour limiter le nombre des naissances, elle est interdite en France à des fins contraceptives car considérée comme une mutilation.
Important : cette opération rend l'homme stérile mais pas impuissant. Elle prive le sperme de spermatozoïdes, mais n'empêche ni la libido, ni l'érection, ni l'éjaculation. Au début, les spermatozoïdes stagnent dans les testicules et les épididymes, et finissent progressivement d'être sécrétés. Par contre elle est pratiquée si nécessaire dans un but thérapeutique (ablation d'une tumeur par exemple). La vasotomie (du grec tomê [tom(o)-, -tome, -tomie], section, coupe) est l'incision ou la section de l'un ou des deux canaux déférents.
La vasovasostomie est une intervention de microchirurgie (donc faite sous microscope) qui est pratiquée chez les hommes qui ont les canaux déférents obstrués (on dit qu'ils ne sont plus perméables). Elle consiste à sectionner le canal déférent de part et d'autre de l'obstacle et de les réaboucher. Taux de réussite après 2 mois : rarement supérieur à 50%, après vérification par un spermogramme.
© G. Dolisi

Les fiches santé les plus consultées cette semaine sur Medelli