Volorécepteur

On a constaté que lorsque le volume plasmatique diminue dans l'oreillette gauche, il en résulte une augmentation de la réabsorption de l'eau au niveau des néphrons. Cette réabsorption est due à une hormone hypophysaire : l'ADH ou hormone antidiurétique et, au niveau du rein, elle fait intervenir le système rénine angiotensine. On en a déduit la présence de volorécepteurs dans l'oreillette gauche, mais il y en a aussi dans la veine cave inférieure et dans la veine sus-hépatique.
© G. Dolisi

Les fiches santé les plus consultées cette semaine sur Medelli